Vive les Matériaux !

Cette année le dépar­te­ment Science et Génie des Maté­riaux change de nom et devient Maté­riaux. J’ai donc inter­viewé le direc­teur du dépar­te­ment Mon­sieur Fré­de­ric Lor­tie pour en connaitre les rai­sons et décou­vrir ce dépar­te­ment ! 

Qu’est-ce que le dépar­te­ment maté­riaux ? 

Le dépar­te­ment Maté­riaux accueille envi­ron 250 élèves dont 20% sont des admis-directs (IUT, CPGE, Uni­ver­si­tés). C’est un dépar­te­ment où la pari­té est res­pec­tée avec envi­ron 50% de gar­çons et 50% de filles. La for­ma­tion d’ingénieur maté­riaux apporte prin­ci­pa­le­ment une exper­tise sur les dif­fé­rentes familles de maté­riaux tout en s’appuyant sur dif­fé­rents champs dis­ci­pli­naires des sciences de l’ingénieur. Elle laisse aus­si une large place à la réa­li­sa­tion de tra­vaux pra­tiques ain­si qu’à des pro­jets indi­vi­duels et col­lec­tifs. Magnifique dessin

Un ingé­nieur for­mé dans le dépar­te­ment conçoit de nou­veaux maté­riaux ou amé­liore les pro­prié­tés de ceux exis­tant, notam­ment la dura­bi­li­té. Il tra­vaille la plu­part du temps au sein d’entreprises (Grands groupes, PME ou TPE…), de bureaux d’études ou d’organismes de recherche. Envi­ron 30% des élèves diplô­més du dépar­te­ment pour­suivent sur une thèse après l’obtention de leur diplôme d’ingénieur, ce qui en fait un dépar­te­ment avec un lien impor­tant avec la recherche. Ce lien n’est bien sûr pas exclu­sif, le diplôme d’ingénieur maté­riaux ouvrant les portes de mul­tiples sec­teurs d’activités autres que la recherche comme l’innovation, la qua­li­té, la pro­duc­tion, le tech­ni­co-com­mer­cial etc… 

Le chan­ge­ment 

Depuis deux ans, le diplôme d’ingénieur obte­nu dans le dépar­te­ment porte la men­tion Maté­riaux, cette men­tion étant recom­man­dée par la Com­mis­sion des Titres d’Ingénieurs (CTI). Le dépar­te­ment a ain­si été renom­mé “Maté­riaux” pour être en accord avec la men­tion ins­crite sur le diplôme.  

En paral­lèle de ce chan­ge­ment de nom, une réforme de l’INSA qui s’étale sur les 5 ans de for­ma­tion a lieu. Celle-ci a pour but de mieux prendre en compte les nou­veaux enjeux DDRS et Numé­riques actuels. Dans le dépar­te­ment maté­riaux, deux modules sur le DDRS (Maté­riaux pour l’énergie et pour un futur sou­te­nable) et 1 module sur le numé­rique (Maté­riaux Numé­riques : I.A et appren­tis­sage) ont été ajou­tés au tronc com­mun de la 5ème  année. Les maquettes de for­ma­tions pour les 3ème et 4ème année seront pro­gres­si­ve­ment modi­fiées dès la ren­trée 2023.  

La for­ma­tion 

La prise en compte du DDRS dans la for­ma­tion d’ingénieur est une obli­ga­tion à pré­sent ins­crite dans le code de l’Education. Dans ce cadre, un groupe de tra­vail de l’INSA de Lyon a défi­ni un socle com­mun de connais­sances à par­tir duquel chaque dépar­te­ment et centre doit construire une for­ma­tion en lien avec ce socle de connais­sances. 

Cette réforme per­met cepen­dant d’avoir une cer­taine liber­té sur l’offre des cours et de se dif­fé­ren­cier au niveau des autres écoles d’ingénieur pro­po­sant le même diplôme. Par exemple, dans le dépar­te­ment, et contrai­re­ment à d’autres for­ma­tions d’ingénieur, tous les maté­riaux sont étu­diés, y com­pris les semi-conduc­teurs qui sont à la base des micros et nano­tech­no­lo­gies. 

Au sein du dépar­te­ment « Maté­riaux », ce sont des étu­diants, qui les pre­miers, ont sen­si­bi­li­sés à l’importance d’introduire des ensei­gne­ments spé­ci­fiques au DDRS dans notre maquette de for­ma­tion. Par ailleurs, une note de cadrage de la direc­tion de l’INSA de Lyon fixant les contours d’une réforme DDRS/Numérique a été publiée. A par­tir de ce docu­ment, des objec­tifs d’apprentissage ont été cocons­truits par des groupes de tra­vail inter- et intra-dépar­te­ments, impli­quant à la fois des ensei­gnants et des élèves.  

Un lien fort avec les entre­prises 

Les chan­ge­ments appor­tés au pro­gramme ne viennent pas que de l’INSA, les entre­prises jouent aus­si un rôle impor­tant. Les entre­prises sont régu­liè­re­ment consul­tées, par exemple, lors des conseils de dépar­te­ment plé­niers. Cela per­met d’avoir l’avis des entre­prises sur les évo­lu­tions de la for­ma­tion à venir. Les employeurs sont par­ti­cu­liè­re­ment favo­rables à l’amélioration de la par­tie numé­rique de la for­ma­tion. Cepen­dant si des modi­fi­ca­tions ont lieu, la for­ma­tion scien­ti­fique et tech­nique doit se main­te­nir au même niveau.  

Les entre­prises peuvent aus­si par­rai­ner une pro­mo­tion, cette année c’est l’entreprise Safran qui par­raine la pro­mo­tion 64. Safran est un groupe inter­na­tio­nal fran­çais pré­sent dans les domaines de l’aéronautique, de l’espace et de la défense. L’entreprise qui par­raine peut pro­po­ser des confé­rences tech­niques, des visites de sites, des sujets de pro­jets pour les étu­diants, des simu­la­tions d’entretiens ou même des stages. Un par­rai­nage s’organiser sous dif­fé­rentes formes car ce sont des étu­diants de la pro­mo­tion, nom­més ambas­sa­deurs, qui pro­posent au par­rain des acti­vi­tés. 

Rejoindre Maté­riaux ? 

Pour ceux qui hésitent dans leur choix de dépar­te­ment, voi­ci la réponse du direc­teur de maté­riaux à la ques­tion : Qu’est-ce ce que vous diriez à une per­sonne qui hésite à rejoindre le dépar­te­ment Maté­riaux ? 

Je leur dirais que tra­vailler sur les maté­riaux, c’est être un acteur clé, capable de contri­buer à rele­ver les défis majeurs de notre époque, notam­ment en matière d’énergie, de trans­port et de construc­tion. Être ingé­nieur Maté­riaux, c’est aus­si s’ouvrir les portes de mul­tiples sec­teurs d’activités et de nom­breux métiers (R&D, inno­va­tion, qua­li­té, pro­duc­tion, tech­ni­co-com­mer­cial…). 

Je leur conseille­rais enfin de nous contac­ter et de venir à notre ren­contre pour dis­cu­ter avec des ensei­gnants et des élèves du dépar­te­ment afin de s’en faire une idée plus pré­cise et d’être en mesure de faire un choix éclai­ré. 

J’espère vous avoir éclai­ré et infor­mé sur ce qu’il se passe en Maté­riaux mais aus­si dans tout l’INSA pour répondre aux nou­veaux enjeux DDRS et Numé­rique ! 

Alexandre  

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *