Agir concrètement pour le climat

Comment traduire dans notre environnement notre envie de préserver notre planète ? Nous ne sommes pas les seuls à vouloir agir. Inspirons nous des autres défenseurs de la planète. Travaillons avec eux.

        La lutte contre le réchauffement climatique est au cœur de l’actualité, sans pour autant voir d’avancées significatives et concrètes se produire dans notre vie quotidienne. L’association Objectif 21 a permis de faire avancer grandement la cause écologique dans la vie insalienne.  Mais est-ce suffisant ? Ne faudrait-il pas aller encore plus loin ? Les grandes avancées sont obtenues grâce à une convergence des différents mouvements de revendication. Invitons ces autres mouvements écologiques sur le campus de La Doua.

XR, un mouvement parmi tant d’autre

Extinction Rebellion (XR) est un groupe écologique créé au Royaume-Uni en octobre 2018, qui s’est peu à peu étendu dans le monde entier. Cette organisation prône la désobéissance civile et les actions non-violentes pour insuffler un changement radical dans notre société, en s’appuyant sur les études scientifiques tel que le rapport du GIEC. Cela ne vous dit rien ? Pourtant lors de la fête de la musique de 2018, le groupe XR de Lyon a collé – de manière éco responsable – des affiches aux différentes places de la ville, pour sensibiliser la population lyonnaise au réchauffement climatique. J’ai moi-même participé à cette action et j’ai pu remarquer qu’on était peu de participants, et surtout qu’il y avait très peu d’étudiants dont aucun ne venait de l’INSA. Ce n’est pourtant pas les convictions écologiques qui manquent parmi la population étudiante de notre école.

Comment expliquer cette absence d’étudiants chez XR ? Peut-être sommes-nous trop isolés dans notre campus multifonctionnel. Peut-être vivons-nous un peu trop dans notre « bulle insalienne ». Une des solutions à ce problème peut alors être de faire venir XR sur notre campus, de donner l’exemple d’une communauté étudiante qui s’investit de manière active. Ce ne sont ni la place ni les convictions qui manquent.

Concrètement, que pouvons-nous faire ?

En combinant notre nombre et la capacité d’organisation de XR, nous pouvons accomplir de grandes actions ! Quoi de mieux que de réaliser un « die-in » géant sur le PC ou les Humas pour alerter sur la disparition de la biodiversité ? Et si on plantait une micro-forêt, à la manière du botaniste japonais Akira Miyawaki, qui est 100 fois plus riche en biodiversité qu’une forêt classique, avec 300 arbres sur une surface équivalente à 6 places de parking (200m²) ? Transformons notre campus en un petit réservoir à biodiversité et en un puits de carbone.

XR fonctionne de manière démocratique : il n’y a pas de chef qui prend une décision pour le groupe, mais bien un membre lambda qui propose une action à laquelle certains adhèrent. Devenons cette force de proposition. Ceci est donc un appel à tous les étudiants : vous pouvez créer le changement, vous pouvez créer cette action dont parleront les médias. Parce que nous ne devons pas être ceux qui changeront le monde demain, mais bien ceux qui changent le monde aujourd’hui.

Tom

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.