Nouvelle coutume

L’Insatiable manquait probablement de renouveau ces deux dernières années. C’est vrai quoi : 22 ans sans un retard constaté, il fallait bien que ça change. Alors on a lancé une nouvelle coutume, maintenant le journal sort le plus en retard possible. Vous ne l’aurez donc pas ce Mercredi, devant vos restos… Non Non, il faudra attendre deux semaines, histoire que vous mijotiez un peu.

Blague à part, notre imprimeur se moque de nous. On a voulu économiser, changer d’imprimeur pour un presque deux fois moins cher, et résultat, voilà deux ans que nous n’avons que des retards. Le dernier en date est dû à un changement de machine ne permettant plus d’assurer la fabrication de notre huit pages. Nous n’avons bien évidement été prévenu que Vendredi, soit 5 jours avant la livraison, impossible donc de trouver un autre imprimeur dans ces délais.

Pardon à tous nos lecteurs, aux associations qui ont écrit un article : rien ne sera diffusé avant la rentrée. En attendant, passez tous de bonnes vacances. — Alain Satiable